Musique Renaissance le 13 septembre à Mailhat !

Journée peinture à Boudes (63046) dimanche prochain !

L’Association des Amis de l Église de Boudes organise le dimanche 4 octobre un concours de peinture dans la rue, ayant pour thème les pigeonniers ou les maisons vigneronness ou les cabanes dans les vignes ou jardins, toutes disciplines seront acceptées, peinture, dessins, aquarelles……. un prix récompensera le gagnant public et jury, vous pouvez vous inscrire à : amis-eglise-boudes@hotmail.fr – renseignements tel. 06.33.93.32.57, places limitées 1er inscrits 1er servis ! A dimanche !

Expo à Blesle !

Magnifique expo de peinture à Montpeyroux jusqu’à ce dimanche inclus !

Nouvelle expo à Usson !

Fête de la peinture à Blesle : l’un de nos membres primé !

La vingtième édition de la fête de la peinture qui a eu lieu ce 15 août, a réuni une quarantaine d’artistes professionnels et amateurs, dont plusieurs membres de notre association.

Pour valoriser le patrimoine architectural de ce « Plus beau village de France », la thématique choisie cette année était « Portes et fenêtres ».

Vainqueur du premier prix : Catherine Job, membre d’Arts Expression, pour son pastel.

Toutes nos félicitations !

Expo photo à Champeix

Décades de la peinture à Brioude : interview d’artiste III

Lors du vernissage de la 3ème édition du Festival « Les Décades de la Peinture » qui se déroule actuellement à Brioude  jusqu’au dimanche 16 août 2020, nous avons pu rencontrer trois artistes participants, que nous avons interviewés pour en savoir un peu plus sur ce qui les anime, sur leurs procédés et techniques, mais aussi sur leur vision du monde face au Covid 19 …

Aujourd’hui : Guy Nouvel, artiste peintre du Livradois !

Guy Nouvel est un très bon aquarelliste mais pas seulement ! Pour les Décades de Brioude, Guy nous présente son travail monochrome, essentiellement des arbres qu’il fait apparaître grâce à des milliers de points bleus. Il travaille avec un stylo permanent pour protéger son oeuvre des UV. L’accumulation des points donne un effet de relief à ses arbres. C’est superbe et original, mais quelle patience !

Guy réside à Marsac en Livradois, au cœur de la Nature, qui reste son sujet de prédilection. Sur le terrain, ou en atelier, la chronologie est toujours la même : commencer par le fond dans des tons clairs et froids puis avancer avec de plus en plus de contrastes, souvent dans des tons chauds, pour créer de la profondeur.

Guy peint quand il en ressent l’envie, et ce quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit. Son conseil pour un peintre amateur qui voudrait progresser ? Travailler, travailler, travailler !

Le confinement n’a pas changé sa façon de peindre, puisque sa vie à la campagne n’a pas réduit son champ de vision. Sa devise : « Il faut continuer son chemin« . « La seule différence », nous a confié Guy, « c’est que je me sens encore plus proche et attentif aux autres ». 

Vous pouvez retrouver Guy et ses œuvres en suivant ce lien : http://guynouvel.fr/

Michelle et Geneviève

Décades de la peinture à Brioude : interview d’artiste II

Lors du vernissage de la 3ème édition du Festival « Les Décades de la Peinture » qui se déroule actuellement à Brioude  jusqu’au dimanche 16 août 2020, nous avons pu rencontrer trois artistes participants, que nous avons interviewés pour en savoir un peu plus sur ce qui les anime, sur leurs procédés et techniques, mais aussi sur leur vision du monde face au Covid 19 …

Aujourd’hui : Armelle FOX, artiste peintre parisienne !

Pour Armelle, peindre est tout simplement une nécessité pour maintenir son équilibre, elle ne conçoit pas sa vie sans cette activité artistique. Initialement véhiculant un message contre la démolition urbaine, la destruction de quartiers populaires, ses œuvres évoluent toujours autour du sujet de l’évanescence, la fugacité… à la recherche de traces temporelles, pour s’approprier quelque chose d’éphémère.

Après 20 années de travail sur le corps, notamment masculin, elle s’est tournée vers les paysages, le portrait… et elle considère que chaque peinture est en quelque sorte un « autoportrait », comme en témoigne d’ailleurs le titre de l’un des trois tableaux exposés à Brioude :

L’autre leitmotiv de sa pratique est le papier, qu’elle associe à la peau : la peau, le tableau, l’autoportrait… Travaillant toujours en musique et sans modèle, elle utilise beaucoup d’eau, en laissant une large place au hasard, aux accidents. Elle emploie des encres, aquarelles, pigments, acryliques et autres liants, et bien sûr le papier qui lui sert à la fois de support et de médium.

Et la crise sanitaire dans tout cela ? Le confinement en soi ne l’a pas vraiment affectée, car un artiste se confine pour créer. Il l’a néanmoins amenée à initier une nouvelle série de tableaux, sa « Période bleue » qu’elle poursuit encore aujourd’hui et qui lui a ouvert une voie supplémentaire dans sa création. Bien sûr, le désarroi et l’inquiétude face à cette situation étaient et sont bien présents, mais Armelle est surtout révoltée par le fait que tout espoir de changement en faveur de l’environnement et d’un virement de notre société de surconsommation s’est brutalement dissipé dès le déconfinement.

Vous pouvez admirer son travail en suivant ce lien : https://www.kazoart.com/fr/artiste-contemporain/1713-armelle-fox

A demain pour une prochaine interview d’artiste !

Daggy

Décades de la peinture à Brioude : interview d’artiste I

Lors du vernissage de la 3ème édition du Festival « Les Décades de la Peinture » qui se déroule actuellement à Brioude  jusqu’au dimanche 16 août 2020,  nous avons pu rencontrer trois artistes participants, que nous avons interviewés pour en savoir un peu plus sur ce qui les anime, sur leurs procédés et techniques, mais aussi sur leur vision du monde face au Covid 19 …

Aujourd’hui, Elise PIOGER, artiste peintre apicultrice !

Les motivations et inspirations d’Elise sont la Nature, en particulier en bord de Loire où elle habite, près d’Orléans. Comme elle a été apicultrice, elle est très sensible au monde naturel, les couleurs du ciel et de l’eau l’inspirent particulièrement. Elle est d’ailleurs en train d’écrire un livre intitulé « Entre ciel et Loire », sous forme de carnet de voyage avec textes, photos…  et illustrations !

La technique qu’elle a choisie, la peinture à la cire d’abeille (ou peinture à l’encaustique) ne lui permet pas de peindre sur le vif, elle collecte donc les photos, les idées et pistes lors de promenades. Ensuite, elle peint dans son atelier tout ce qu’elle peut se remémorer.

Ses couleurs, elle les crée en mélangeant des pastels à l’huile ou des pigments en poudre à la cire de ses abeilles, en particulier cette cire si pure qui bouche les alvéoles des cadres de ses ruches.

Le plus souvent, elle commence par un dessin inspiré d’une de ses photos, comme si elle « partait en promenade » sur le support, ajoutant des éléments, privilégiant l’atmosphère et l’imaginaire, flirtant parfois avec l’abstraction.

Elise prépare ses couleurs en amont, les fait chauffer sur une plaque avant de les appliquer au pinceau. Elle travaille par fondus, par dégradés, les patine en enlevant la couche supérieure, pour retrouver les couleurs sous-jacentes et des transparences. Elle emploie peu de couleurs à la fois, sa palette est limitée.

 Le confinement l’a rendue très productive, elle a peint pour se « vider la tête ». Par son travail, Elise veut transmettre un message d’alerte concernant la biodiversité, qui nous est si précieuse. La crise du Covid-19 est une nouvelle manifestation de sa fragilité, comme la mortalité des abeilles due aux pesticides.

Vous pouvez admirer son travail en suivant ce lien : https://piobzz45.wixsite.com/art-cire-abeilles

A demain pour une prochaine interview d’artiste !

Florence